FIV en Tunisie

Fiv définition :  Qu’est-ce qu’une FIV Tunisie ?

fécondation in vitro définition : FIV Tunisie ou la fécondation in vitro Tunisie se résume en une technique de reproduction assistée lorsqu’il y a une infertilité. Elle consiste à récupérer les ovules des ovaires de la femme et à les fertiliser avec le sperme de l’homme. Une fois fécondé, l’ovule devient embryon qui est alors introduit dans l’utérus de la femme.

FIV en Tunisie

FIV en Tunisie

Demandez Gratuitement Votre Devis

Fiv tunisie prix, fécondation in vitro prix, prix d une fécondation in vitro

Le prix FIV Tunisie est un prix total, pas de frais supplémentaires, tout compris qui incluent le séjour à l’hôtel 5*, les frais de transfert, les honoraires du chirurgien et les frais de l’intervention qui seront fixés après le diagnostic du chirurgien selon le cas.

Fiv en tunisie : Pourquoi la fécondation in vitro Tunisie est-elle effectuée ?

Les couples essaient souvent d’autres traitements de fertilité en premier. Celles-ci peuvent inclure la prise de médicaments de fertilité ou une insémination artificielle intra-utérine… C’est en cas d’échec de ses traitements qu’ils recourent à la fertilisation invitro, qui aide les personnes infertiles à concevoir un bébé.

Choisir d’avoir une FIV est une décision très personnelle. Parlez-en avec le chirurgien afin de déterminer quelles sont vos meilleures options et si la fécondation in vitro est la bonne voie pour vous et votre famille.

Fecondation in vitro peut être nécessaire en cas de :

• Réduction de la fécondité chez la femme ;
• Trompes de Fallope bloquées ou endommagées ;
• Fonction ovarienne réduite ;
• Endométriose ;
• Fibromes utérins ;
• Infertilité masculine, faible nombre ou anomalies de la forme de spermatozoïdes ;
• Infertilité inexpliquée.

Deroulement fiv : Comment se préparer à la fécondation in vitro Tunisie ?

Avant d’entamer la FIV en Tunisie, les femmes vont d’abord faire un test de réserve ovarienne. Cela implique de prendre un échantillon de sang et de l’analyser pour déterminer le taux d’hormone folliculo-stimulante « FSH ». Les résultats de ce test fourniront au chirurgien les informations nécessaires sur la taille et la qualité de vos ovules.

Le chirurgien examinera également l’utérus. Dans certain cas cela peut impliquer de faire une échographie. Le chirurgien peut également insérer une lunette dans le vagin et dans l’utérus.
Ces tests ont pour but de révéler la santé de votre utérus et aider le chirurgien à déterminer le meilleur moyen d’implanter les embryons.

Les partenaires masculins devront subir aussi des tests de sperme. Ce qui signifie l’analyse d’un échantillon de sperme pour déterminer le nombre, la taille et la forme des spermatozoïdes.
Si les spermatozoïdes sont faibles ou endommagés, une injection intracytoplasmique de spermatozoïdes ICSI peut être nécessaire. Pendant l’ICSI, le sperme est directement injecté le dans l’ovule. L’ICSI peut faire partie de la procédure FIV.

Déroulement d une fiv : comment se passe une fiv tunisie ?

La FIV  comporte cinq étapes :

• La stimulation ;
• La récupération des ovules ;
• L’insémination ;
• La culture d’embryons ;
• Le transfert.

Stimulation :

Une femme produit normalement un ovule au cours de chaque cycle menstruel. Cependant, la fécondation in vitro nécessite plusieurs ovules. L’utilisation de plusieurs ovules augmente les chances de développer un embryon viable.
Des médicaments de fertilité sont administrés pour augmenter le nombre d’ovules que le corps produit. Pendant ce temps, le chirurgien effectuera des analyses de sang et des échographies régulières pour surveiller la production d’ovules et savoir quand les récupérer.

Invitro : Récupération d’ovules

La récupération des ovules est appelée aspiration folliculaire. C’est une intervention chirurgicale réalisée sous anesthésie. Le chirurgien utilisera une baguette à ultrasons pour guider une aiguille qui passera par le vagin ensuite par l’ovaire et aboutir dans un follicule contenant des ovules. L’aiguille aspire les ovules et le liquide de chaque follicule.

In vitro : Insémination

Le partenaire masculin devra donner un échantillon de son sperme. Un technicien mélangera le sperme avec les ovules. Si cela ne produit pas d’embryons, Le chirurgien peut décider d’utiliser l’ICSI.

Fecondation in vitro : Culture d’embryons

Le chirurgien surveillera les ovules fécondés pour s’assurer qu’ils se divisent et se développent. Les embryons peuvent subir des tests de conditions génétiques à ce moment.

FIV : Transfert

Lorsque les embryons sont assez gros, ils peuvent être implantés. Cela se produit normalement trois à cinq jours après la fécondation. L’implantation consiste à insérer un tube mince appelé cathéter à travers le vagin, au-delà du col de l’utérus. Le chirurgien libère alors l’embryon directement dans l’utérus.

La grossesse survient lorsque l’embryon s’implante dans la paroi utérine. Cela peut prendre 6 à 10 jours. Un test sanguin déterminera si vous êtes enceinte.

Après la FIV Tunisie

Après le transfert d’embryons, la femme est amenée à se reposer le reste de la journée. Un repos complet au lit n’est pas nécessaire, sauf en cas de risque accru de SHO. La plupart des femmes retournent à leurs activités normales le lendemain.

Les femmes qui subissent une procréation invitro doivent prendre des injections quotidiennes ou des pilules de l’hormone progestérone pendant 8 à 10 semaines après le transfert de l’embryon. La progestérone est une hormone produite naturellement par les ovaires qui prépare la muqueuse de l’utérus de sorte qu’un embryon puisse se fixer.
La progestérone aide également l’embryon implanté à se développer et à se fixer dans l’utérus. Une femme peut continuer à prendre de la progestérone pendant 8 à 12 semaines après sa grossesse. Trop peu de progestérone pendant les premières semaines de la grossesse peut entraîner une fausse couche.

Environ 12 à 14 jours après le transfert d’embryon, la patiente peut effectuer un test de grossesse.

fécondation in vitro taux de réussite

Les chances approximatives de donner naissance à un bébé vivant après une FIV Tunisie sont les suivantes:

• 41% à 43% pour les femmes de moins de 35 ans ;
• 33% à 36% pour les femmes âgées de 35 à 37 ans ;
• 23% à 27% pour les femmes âgées de 38 à 40 ans ;
• 13% à 18% pour les femmes âgées de 41 ans et plus.

Ce sont les statistiques de la SART qui est la principale organisation de professionnels dédiés à la pratique des techniques de reproduction assistée aux USA.

Demandez Gratuitement Votre Devis